• Support de cours 2015-2016

A réaliser avant la séance 1 du 19 janvier

Pré requis

Pour suivre ces séances de cours vous aurez besoin d'un ordinateur relié à Internet, d'un logiciel de transfert ftp (filezilla par exemple) et d'un logiciel d'édition de code html (notepad++ par exemple).

De manière à rendre nos séances de travail plus efficaces
 et à vous permettre de réaliser l'intégralité d'un site web nous vous demandons de préparer la première séance...

1. Vous devrez avant le 19 janvier...

  • Lire cette page (jusqu'en bas) et consulter les liens proposés
  • Consulter la vidéo de présentation (chapitre 2)

2. Découvrir...

La notion de CMS

Ce sont des outils qui permettent d’administrer un site internet facilement et sans connaissances des langages de développement web. Cela permet de modifier, de créer ou de supprimer du contenu présent sur le site. De nombreux CMS existent, certains sont généralistes et d’autres peuvent être plus spécifiques à tel ou tel type de sites. On peut classer les différents CMS en deux grands groupes, les CMS open sources et les CMS en SaaS.

S'il est difficile d'indiquer de manière formelle quel CMS et quels langages doivent être utilisés, certains facteurs importants sont à prendre en compte : 
  • développements, popularité et pérenité des technologies/langages 
  • outils et technologies utilisées par les concurrents 
  • adaptation de la technologie/du CMS aux objectifs internes et externes (ce point est fondamental, par exemple, si vous n'avez pas de compétences techniques, vous devez privilégier des outils simples à utiliser) 
  • sécurité, fiabilité, maintenabilité, 
  • coûts récurrents associés. 
A priori le choix du CMS devrait être effectué projet par projet d'après les après objectifs internes et externes et après les étapes de spécifications et wireframing. Dans la réalité ces choix sont souvent dictés/fléchés par les agences web sur des prétextes plus ou moins judicieux (spécialisation, industrialisation). 

S'il n'est pas possible d'apporter un conseil clair sur le choix du CMS à retenir nous pouvons cependant vous recommander :
  • d'éviter les CMS confidentiels, développés et utilisés par une seule agence web, 
  • de prendre en compte les coûts récurrents associés, 
  • de demander à tester l'outil CMS avant de contractualiser. 

Un exemple de CMS en SAAS : KIUBI 

Découvrir Kiubi et son fonctionnement. from Kiubi on Vimeo.