• Support de cours 2015-2016

ECV séance 2

Module dédié aux sites web

  • marché des sites web
  • conduite de projets web  
  • notions de webmarketing 
  • qualité des sites web 
  • audit de sites internet 

5 sessions de 2h

  • 16/03/2018 - introduction - marché des sites web - conduite de projets web - webmarketing 
  • 23/03/2018 - qualité des sites Internet - audit commun d'un site web 
  • 30/03/2018 - audit individuel de site 
  • 06/04/2018 - audit individuel de site 
  • 13/04/2018 - oral présentation audit 

Vos interventions

  • production d'un rapport d'audit de site Internet (PDF)
    • livré par mail à contact@natural-net.fr avant le 10/04/2018
  • oral de présentation de l'audit avec support 
    • oral de 5 à 10 minutes individuel 

1. Qualité des sites web 

1.1. SCHÉMA DES PARAMÈTRES QUALITÉ D'UN SITE INTERNET

Créer un site Internet de qualité nécessite de réunir les différentes conditions suivantes visant finalement à satisfaire les cibles pour lesquelles le site Internet est conçu.


1.1.1. Utilité

C'est le seul critère qui dépend purement du maitre d'ouvrage. 

Pour être efficace un site Internet doit être utile ! Il ne suffit pas de disposer d'un très bon outil pour générer un chiffre d'affaires !


1.1.2. Utilisabilité

C'est simplement la capacité qu'aura le site à être pratique, fonctionnel quelques soient les capacités de l'internaute, son équipement informatique, son mode de consultation.
Proposer un site utilisable nécessite de :
  • Recourir à une conception assistée sur un prototype fonctionnel dès le processus d’avant vente de manière à construire la meilleure ergonomie
  • Respecter les standards d’intégration (XHTML, HTML5)  garantissant l’interopérabilité même sur mobile et smart phone


1.1.3. Visibilité

Pour être efficace un site Internet doit être visible c'est à dire accessible au maximum d'internautes ne le connaissant pas à priori. Il est donc nécessaire d'acquérir de la visibilité sur les moteurs de recherche et les outils sociaux. 
Référencement naturel
Les sites Internet doivent être conçus de manière à être le plus aisément indexé par les moteurs de recherche. Le code HTML généré est alors primordial, il est donc nécessaire de :
  • Respecter les préconisations des moteurs de recherche et expert SEO pour la création de la structure sémantique du code HTML (plan de balisage des pages,...).
  • Respecter les standards d’intégration (XHTML, HTML5).
  • Mettre en place les nouveaux formats de balisage sémantique (micro formats : hproduct, vcalendar, vcard).
En dehors des qualités intrinsèques du site, la popularité du site (nombre de liens externes renvoyant vers le site) a une grande importance quant au positionnement dans les résultats de recherche. Plus un site est populaire (possède un pagerank important), mieux il sera classé. 
Rayonnement sur les réseaux sociaux
Les réseaux sociaux sont devenus des générateurs d'audiences et de chiffre d'affaires important. Il est donc désormais indispensable d'accompagner la création d'un site Internet d'une communication sur quelques outils majoritaires comme Facebook et Twitter, ou d'identifier d'autres outils en fonction des cibles retenues par le maitre d'ouvrage. 


1.1.4. Actualisation

Un site Internet qui n'évolue pas fréquemment ne peut pas séduire les internautes et est plutôt mal jugé par les moteurs de recherche qui ont tendance à le dévoloriser. 

Le fait de disposer d'un espace d’administration doté d’une très bonne ergonomie et robustesse permet aux contributeurs et administrateurs du site de l'enrichir et le mettre à jour efficacement. 

La qualité des espaces d'administration des outils de gestion de contenus peut s'évaluer sur la base d'un critère simple, leur utilisabilité pour des néophytes. Si le maitre d'ouvrage peut administrer son site simplement sans aucune formation préalable c'est le signe d'un CMS de qualité réellement exploitable !


1.1.5. Fiabilité

C'est un point majeur de la réussite d'un site Internet, simplement parce que les outils de gestion et d'administration de sites Internet sont souvent connus pour dysfonctionner tant au niveau de l'internaute qui le consulte qu'au niveau de l'administrateur qui le gère. 


1.1.6. Séduction

Le potentiel de séduction, c'est à dire l'aspect graphique d'un site est un point important dans les processus de conquête et de fidélisation des internautes. Le site doit pouvoir se distinguer de ses concurrents, apporter une image moderne et novatrice en phase avec son positionnement. 

Trop souvent les phases de conception ergonomique et graphique se confondent lors de la création des sites Internet, cela conduit généralement à des sites ou l'image a pris plus d'importance que le fonctionnel et c'est souvent très dommageable.

Il est indispensable de distinguer 2 phases différentes lors de la conception : la conception ergonomique sur la base de prototypes évoluant pas à pas et la phase de mise en scène graphique de ces maquettes ergonomiques. 

La comparaison avec la couture prend là toute sa pertinence, pour créer un vêtement les couturiers passent d'abord par la création d'un patron adapté et aux mesures du client avant de travailler sur le tissu et le rendu final. 


1.1.7. Accessibilité

L'accessibilité caractérise la capacité pour un site Internet à être accessible à tous quelque soient les capacités physiques, psychiques ou éventuels handicaps. 

La France dispose dans la loi handicap de 2005 d'un volet concernant l'accessibilité des sites web. Le décret d'application a été acté au bout de 10 années sans définir aucune sanction (son application reste donc plus ou moins lettre morte et dépend du bon vouloir des décideurs. 


1.1.8. Compatible

Un site Internet se consulte par de nombreux outils différents, des ordinateurs aux smart phone en passant par les tablettes... Il est nécessaire prendre en compte ces nouveaux modes de consultation ! 

1.2. RÉFÉRENTIELS ET STANDARDS QUALITÉ WEB

Un certain nombre de standards et référentiels permettent de construire des sites dans une démarche qualité mais il n'y a pas de standard unique. Voici quelques uns de ces référentiels : 
 

1.3. Outils 

Différents outils seront utilisés pour réaliser l'audit d'un site, ils sont tous gratuits :

Outils payants / semi gratuits 

Et si vous avez accès à ces données (propriétaires) : 

  • Google Analytics
  • Google Webmaster Tools 

2. Audit de site et d'une présence web

2.1. Qu'est ce que l'audit d'un site web ?

Auditer un site web revient à examiner un site d'après plusieurs focus (technique, accessibilité, ergonomie, SEO,) en se consacrant à plusieurs pages différentes et en listant :

  • les éventuels défauts
  • les qualités relevées

Et débouchant sur un certain nombre de préconisations.

2.2. Pourquoi réaliser un audit d'un site web ? 

2.2.1. Amélioration progressive

Puisque les sites web présentent l'avantage d'être aisément modifiables, la réalisation d'audits réguliers et d'améliorations liées permet de mettre le site dans une démarche d'amélioration progressive, cercle vertueux et positif à tous les niveaux.

2.2.2. Entrée en matière

L'audit d'un site web est également un bon moyen "commercial" pour séduire un prospect et le convaincre de nos compétences et de l'intérêt que peut représenter le fait de devenir client.

2.2.3. Contrôle et garanties

Un audit peut être réalisé à différentes étapes d'un projet web en fournissant une grille de controle des points clés de faille et de réussite et évitant que certaines problématiques soient omises et mises de côté.

2.3. Les différents types d'audits

La présence web peut être auditée sous différents angles (présence sociale, aspects techniques,...) chaque aspect devant être réalisé par des spécialistes disposant d'outils dédiés au cours d'opérations d'audit pouvant occuper un temps assez long. Dans le cadre de cet exercice nous proposons de réaliser un audit assez large recouvrant des thématiques et domaines différents. Nous nous plaçons dans le cadre de cet exercice, plutôt comme une agence web souhaitant contractualiser avec un prospect et dégageant une vision globale de la présence web.

3. Audit généraliste de site web

3.1. Le plan du rapport d'audit

  • Introduction
    • Contexte :
      • Pourquoi l'audit ?
      • Eléments stratégiques réels ou hypothétiques (cibles et expressions clés)
    • Outils et méthode
    • Moment de l'audit et périmètre
  • Résultats de l'audit : les chiffres bruts critères par critères avec éventuellement des observations mais pas de préconisations
    • Un résultat d'audit synthétique (à destination des gens pressés et décideurs)
    • Une présentation détaillée des points audités et résultats collectés :
      • Données génériques
      • Contenus et fonctionnalités (pertinence, qualité,...)
      • Visibilité
        • Potentiel de référencement
        • Popularité
      • Ergonomie Web
      • Accessibilité
      • Interopérabilité
      • Performances
      • Présence web : présence et popularité sur les réseaux sociaux, sur le web en général,...
      • Critères plus subjectifs
  • Préconisations : Il s'agit d'exposer les évolutions envisagées en essayant de proposer des améliorations simples et rapides et des améliorations sur le long terme. Là encore il faut fournir 2 niveaux de lecture à ce document
    • Préconisations synthétiques
    • Préconisations détaillées
  • Conclusions
  • Suites à donner

3.2. Autres recommandations

  • Veiller à adopter une posture positive en valorisant les champs d'amélioration plus qu'en accentuant sur les défauts actuels.
  • Faciliter la lecture du document par des illustrations, liens, et des exemples parlants même pour un néophyte.
  • Ne jamais être trop affirmatif, vous ne maitrisez pas forcément le contexte.
  • Dans le chapitre des préconisations replacer la problématique et les suites à donner dans le contexte spécifique du site audité (cibles/taches à réaliser,...)
  • Produire un document avec 2 niveaux de lecture (lecture rapide et non technique pour les décideurs, lecture détaillée précise et technique pour les techniciens)
  • Soigner particulièrement les introductions, conclusions et suites à donner

3.3. Outils utilisés

Auditer un site de l'intérieur

Si vous pouvez accéder aux données issues des outils d'analyse d'audience (Xiti, Google analytics,...) et des outils de suivi qualité (google webmaster tools), leurs analyses viendront judicieusement renforcer vos analyses en vous apportant des données supplémentaires. Mais l'accès à ces données est réservé aux administrateurs des sites et à leurs partenaires, il faut donc parfois faire sans. De même si le client final à réaliser des enquêtes et études sur l'usage de son site, ces éléments pourront enrichir votre réflexion.

Auditer un site de l'extérieur

Que l'on dispose ou non des données internes au site, vous aurez besoin pour réaliser cet audit

Autres ressources

Certains aspects d'un site web comme l'ergonomie ne font pas l'objet de tests automatisés, il est alors nécessaire de réaliser un audit manuel et détaillé, nous vous proposons ici des liens vers des documents pouvant étayer vos savoirs et faciliter la phase d'audit :

POUR ALLER PLUS LOIN...
 

4. Exemples d'audit 

Mairie de Talence

Consulter le rapport d'audit 
 

Audit rapide du site Aptetude 

Télécharger le fichier (Audit-aptetude-08032018.pdf 932,21 Ko)
 

Audit de l'ancien site IUT Publicité 

 

5. Votre audit 

  • Vous devez indiquer sur le document partagé :  https://docs.google.com/spreadsheets/d/1UrPHs72cvduIuUQet7yvBHPINcGj8DjMASKqpcqWt3M/edit?usp=sharing
    • Nom
    • Prénom
    • Email 
    • SIte audité (avec http://...)
    • Lien vers un document google partagé dans lequel vous allez rassembler l'ensemble des données collectées lors de votre audit (document partagé avec l'adresse naturalnetericemery@gmail.com)
  • Nous allons ensuite débuter l'audit en étudiant différents aspects du site audité et en vous laissant reporter dans votre document partagé les données collectées : 
    • Données génériques
      • date de création du site
      • nombre de pages du site
      • présence sur les réseaux sociaux pro ou grands publics
    • Visibilité
      • Potentiel de référencement
        • nom de domaine du site
        • url des pages
        • optimisation code HTML (<h1>, meta title, meta description, redondance en mots clés de la page,...)
        • performance et rapidité de chargement
        • présence d'un sitemap
        • standard HTML5
      • Popularité
        • nombre et qualité des liens renvoyant vers le site audité
    • Contenu
      • pertinence du contenu / référencement
      • pertinence du contenu / besoin des cibles
      • qualité des fonctionnalités et services proposés
      • actualisation du site
    • Ergonomie Web
      • simplicité
      • qualité d'accueil des différentes cibles
      • impression
      • gestion des erreurs éventuelles des internautes
      • simplicité de la prise de contact et des processus de conversion
    • Accessibilité
    • Interopérabilité
      • test différents navigateurs, différents devices y compris mobiles et tablettes
    • Performances
    • Présence web : présence et popularité sur les réseaux sociaux, sur le web en général,...
    • Critères plus subjectifs : esthétiques,
  • Nous continuerons cette phase de collecte de données lors de la prochaine séance.