• Support de cours 2015-2016

Séance 3 : gestion et exploitation d'un site web 

Après nous être intéressé aux qualités d'un site web et avoir réalisé un audit rapide d'avant vente d'un site web, nous nous intéresserons ici à la phase d'exploitation régulière d'un site web.

Car quelques soient les sites web considérés (des grands comptes aux autoentrepreneurs) la phase d'exploitation et de gestion en continue du site est primordiale.

Les actions et démarches menées peuvent quant à elles variées en fonction des typologies de sites et des moyens financiers et humains.

Ce nouveau cours va nous permettre de reprendre en détail les étapes à suivre :
  • une fois le site fini d'être développé (juste avant sa mise en ligne),
  • au moment de sa mise en ligne,
  • puis sur le long terme, lors de son exploitation. 

Sommaire du cours : 

  • Avant la mise en ligne/l'ouverture commerciale
    • Vérifications et optimisatiions 
    • Mise en place des outils d'analyse d'audience et suivi qualité 
    • Formation et documentation sur l'esploitation du site
    • Aspects sécurité
    • En cas de refonte du site
  • Ouverture commerciale 
    • ​Principales soumissions à réaliser 
    • Mise en place d'une présence sur les réseaux sociaux et outils de webmarketing locaux
  • Après l'ouverture commerciale du site
    • Utilisation des données collectées 
    • Enrichissement progressif 
    • Améliorations progressives 
    • Ecrire pour le web 

1. Avant la mise en ligne/l'ouverture commerciale

La préparation à l'exploitation et à la gestion du site commence juste avant l'ouverture commerciale par
  • une série de vérifications (suivie éventuellement de nouvelles optimisations)
  • une série de mise en place et configurations d'un certain nombre d'outils 

1.a. Vérifications et optimisations 

Elles concernent essentiellement la qualité d'accueil de l'internaute et le potentiel de référencement naturel. Elles nécessitent d'auditer plusieurs pages types différentes du site. 

Qualité d'accueil de l'internaute 
Nous devons vérifier la qualité d'accueil de l'internaute : 
  • Affichage et navigation fonctionnelle quelques soient les plateformes et navigateurs :
    • un affichage et une navigation fonctionnelle pour tous les navigateurs et OS modernes 
    • un affichage et une navigation fonctionnelle (même si elle est dégradée) pour Internet Explorer 8 et versions supérieures
    • un accueil prévu pour les navigateurs obsolètes (IE 8 et avant) 
    • une bonne qualité d'accueil pour les internautes accédant aux sites par tablettes et smart phones
Différents outils vous permettent de faire ce travail de vérifications :  D'autres points sont également à tester comme
  • l'affichage du site lors de l'impression (à tester pour différents navigateurs),
  • la présence de favicons compatibles avec tous type des navigateurs et OS,
  • la présence de différents moyens pour contacter le propriétaire du site, 
  • la présence d'un plan du site et éventuellement d'un moteur de recherche,...
A l'issu de ces vérifications des optimisations peuvent être réalisées (qui vont retarder potentiellement la date de mise en ligne) mais il est préférable de procéder ainsi.

Optimisation du potentiel SEO
Cette étape est normalement rapide car toutes les optimisations SEO ont été à priori spécifiées très en amont du projet, néanmoins il est nécessaire de passer par cette étape et d'envisager des modifications et évolutions si le bilan de cette vérification n'est pas positif. 

Pour différentes pages types du site il est nécessaire de vérifier les points suivants : 
  • chaque page possède un h1 unique reprenant une expression clé majeure
  • cette expression clé majeure est reprise dans l'url de la page, la balise Meta Title, la balise meta description
  • cette expression clé majeure est répétée plusieurs fois dans la page dans des titres de niveaux subalternes (h2 à h4), du texte en emphase (gras/strong et italique/em)
  • Pour les images et les liens, r  les balises [alt] et [title] sont renseignées et potentiellement en reprenant l'expression clé majeure de la page
  • Les pages du site doivent se charger rapidement : idéalement moins d'une seconde 
  • Le site utilise la sémantique et le standard HTML5 ou génère peu d'erreurs à minima
  • Le code HTML des pages est valide au regard des standards du W3C
  • Le site propose un plan du site à destination des moteurs de recherche (sitemap.xml)
Là encore différents outils vous permettent d'automatiser vos tests et vérifications A consulter également : https://static.googleusercontent.com/media/www.google.fr/fr/fr/intl/fr/webmasters/docs/search-engine-optimization-starter-guide-fr.pdf


1.b. Mise en place des outils d'analyse d'audience et suivi qualité 

Outils d'analyse d'audience

Que ce soit Google Analytics ou Xiti ou d'autres les principes de mise en place sont plus ou moins les mêmes : mise en place d'un tag spécifique sur chaque page du site permettant de tracker le comportement de l'internaute.

Une fois le compte ouvert sur un outil d'analyse d'audience et le tag inséré dans les pages vous pourrez exploiter à terme à minima les informations suivantes :

Les visites
Une visite correspond à la consultation d'un site (une ou plusieurs pages) sur une période donnée depuis un même poste. La visite est considérée comme achevée au bout de 30 minutes d'inactivité.
Les sources
Il peut être trés important de connaître les sources d'entrée des visiteurs d'un site, en effet cela va permettre de mesurer l'efficacité d'une campagne emailing par exemple. La plupart des outils propose de connaître le point d'entrée d'un visiteur, est-il arrivé sur votre site grâce à un lien sur un mail, via les moteurs de recherches, via un autre site ou en rentrant l'adresse directement dans le navigateur ?
Les visiteurs
Un visiteur correspond à un internaute venu visiter votre site. Le nombre de visiteurs est généralement égal ou plus petit que le nombre de visites.
Les visiteurs uniques
Un visiteur peut revenir plusieurs fois sur votre site, si il est "identifié" (grâce notamment à l'utilisation des cookies) il ne comptera que pour un visiteur.
Taux de rebond
Le taux de rebond correspond au rapport entre le nombre de visites totales et le nombre de visites à une page. Un taux important indique que les visiteurs ne restent pas sur le site, soit ils trouvent l'information trés rapidement, soit la page consultée ne les intéresse pas.
Taux de conversion
Le taux de conversion est le rapport entre une visite contenant un élément(formulaire, produit, lien...) et une visite atteignant un objectif (inscription, achat, clic..). Plus le taux est élevé plus la conversion est importante. Pour un site e-commerce par exemple, un taux de conversion faible peut révéler un processus d'achat trop complexe. 
Données centrées sur l'utilisateur
L'approche centrée sur l'utilisateur de la mesure d'audience permet d'obtenir des renseignements sur le comportement d'un utilisateur sur un site. Elle utilise généralement un panel d'utilisateurs représentatifs afin de fournir aux outils d'analyse d'audiences des données plus complètes. Quels utilisateurs consultent mon site ? D'ou viennent-ils ? Sur quels supports consultent-ils mon site (Mac, PC, tablettes, smartphones...) ? Dans quel ordre naviguent-ils sur le site ?. Autant d'informations utiles pour mieux comprendre sa cible et pouvoir lui proposer des contenus plus spécifiques.
Plus d'infos sur Google Analytics 

Outil de suivi "qualité" Google Webmaster Tools

Il existe de nombreux avantages à avoir un compte webmaster dans Google. GWT est un outil principalement destiné à réduire l'écart entre les webmasters et le moteur de recherche; il est le seul canal réel de communication entre vous et le géant de la recherche sur internet. Il est donc plus que nécessaire d'enregistrer votre site dans Google Webmasters Tools.
A quoi sert Google Webmasters Tools ?
 
L'outil pour les webmasters a de nombreuses fonctionnalités, mais en tant que débutant, il vous servira surtout à :
 
  • Recevoir des messages importants ou des avertissements au sujet de la santé de votre site web (détection de malware et des pages en erreur par exemple);
  • Savoir combien de pages sont indexées par Google et connaitre l'état de l'indexation;
  • Savoir combien de liens pointent vers votre site ;
  • Résoudre les problèmes d'accès au site (statistiques de crawl, erreurs d'exploration);
  • Recueillir des informations détaillées sur les mots-clés associés à votre site ainsi que sur votre position dans les résultats de recherche;
  • Déclarer la région ciblée et la langue principale de votre site;
  • Soumettre votre sitemap.xml;
 
Ajoutez votre site à Google Webmaster Tools
 
Pour commencer, rendez-vous sur www.google.com/webmasters et inscrivez-vous avec votre compte Google (Gmail).
Une fois inscrit, il vous faut ajouter et vérifier votre site Web. Cette courte vidéo vous aidera à commencer.
Après vérification de votre site, vous pouvez commencer par soumettre un sitemap XML via la console GWT. Bien entendu, votre fichier devra au préalable être déposé à la racine de votre site.
 
Les utilisations les plus importantes de Google Webmaster Tools
1. Notifications par email
 
Dans la page d'accueil de la console, cliquez sur le lien "préférences" dans le menu de gauche.
Assurez-vous bien que la case "Activez les notifications par e-mail" est bien cochée !
 
 
Google webmaster tools
 
2. Préférences de domaine
 
C'est une étape nécessaire à la bonne configuration de votre site. En effet, je rappelle que pour Google (et d'autres moteurs aussi) www.seoweb-addict.com et http://seoweb-addict.com sont deux domaines différents. En d'autres termes la version www est différente de la version non www. 
 
 
3. Accessibilité du site
 
Google webmaster tools erreurs d'exploration
 

Ce rapport, disponible dans le menu de gauche en cliquant sur le lien Etat de santé et Erreurs d'exploration, vous permet de détecter les problèmes de DNS, de connection server et d'accesibilité au site (erreurs 404, erreurs 500). Si le nombre d'erreurs est trop important ou si vous recevez un message d'alerte, vous devez impérativement réagir pour résoudre les problèmes. Les erreurs d'accessibilités trop fréquentes sont un signe de mauvaise qualité du site pour our Google.

 
4. Exploration du site
 
Cette fonctionalité, toujours dans le menu Etat de santé, vous permet de vérifier par vous-même, page par page, si votre site est bien accessible à Google et s'il est explorable. 
Vous pouvez également demander à Google de crawler vos pages en cliquant sur "Envoyer pour indexation" une fois la page explorée.
 
Google webmasters tools exploration
 
5. Requêtes de recherche, liens vers le site et liens internes
 
Google webmasters tools trafic
 
Sous le menu Trafic vous avez accès à trois rapports
  • Requêtes de recherche : Indique la position de vos pages et le nombre d'impressions pour différents mots-clés. Vous pouvez utiliser ces données et les combiner au rapport de mots-clés Google Analytics pour comprendre la position globale de votre site dans les résultats de recherche et identifier les mots-clés que les internautes ont utilisés pour arriver sur votre site. Les tableaux sont téléchargeables aux formats CSV et Google Doc.
  • Liens vers votre site : Ce rapport indique les sites sur lesquels apparaissent des liens vers votre site (Backlinks), les pages sur lesquelles votre lien st présente et l'ancre utilisée pour lier vers vous. Téléchargement également possible.
  • Liens internes : Une vue d'ensemble de votre structure de liens internes (maillage interne).
 
La console offre d'autres fonctionalités non abordées ici dans ce petit guide, mais j'en parlerai dans un autre post probablement. Cela concerne surtout le marqueur de données structurées intégré dans la console, les statistiques sur l'authorship, la recherche personnalisée et le fameux "disavow tool".
 
Plus d'infos sur Google Webmaster tools

1.c. Formation et documentation sur l'exploitation du site

Avant de pouvoir faire des modifications sur votre site web, il faut que l’équipe en charge de celui-ci possède les connaissances adaptées.

Il est nécessaire que chaque personne reçoive une formation quant à l’utilisation de l’interface d’administration du site web. De cette manière, chacun sera au même niveau et surtout, aura les outils en main pour travailler efficacement.

1.d. Aspects sécurité

Les aspects sécuritaires d'accès (qui administre le site et avec quels accès), de sauvegarde, de procédures en cas de plantage ou de bugs dans le site doivent être définis avant la mise en ligne du site.

Très souvent les propriétaires de sites doivent souscrire des contrats spécifiques : 
  • liés à l'hébergement du site, à sa sécurité et à sa sauvegarde 
  • liés au logiciel CMS utilisé (TMA ou infogérance)

1.e. En cas de refonte du site

Si votre projet correspond à une refonte d’un ancien site web, vous devez penser à gérer ses anciennes adresses URL indexées par les moteurs de recherche.

Rien de pire, si votre référencement est bon, d’oublier ce point-là et de vous retrouver avec un référencement médiocre en peu de temps. Vous devez rediriger chaque ancienne URL vers les nouvelles correspondantes car les anciennes vont continuer d’être référencées et proposées dans les résultats des moteurs de recherche un certain temps.  

2. Ouverture commerciale du site 

L'ouverture commerciale du site correspond au moment ou les premiers internautes pourront accéder au site, pour ce faire il est nécessaire d'avoir respecter les étapes en amont listées précédemment puis de soumettre le site à minima aux niveaux des moteurs de recherche les plus populaires pour faciliter son indexation rapide : 

Mise en place d'une présence sur les réseaux sociaux et outils de webmarketing locaux

Cette étape va permettre de faciliter la découverte du site par les moteurs de recherche et son indexation et sera la première pierre de votre démarche de mise en place de backlinks et de travail sur la popularité

Il s'agira en même temps que l'ouverture commerciale du site et en fonction des souhaits du client et des sujets du site web de développer une présence de l'annonceur sur
  • différents réseaux sociaux généralistes 
  • différents réseaux sociaux professionnels 
  • des annuaires et outils de géolocalisation (Pages Jaunes, Yelp, Google My Business,...) 
Il est également fortement conseillé d'accompagner ces actions par des actions de notoriété visant à annoncer l'apparition de votre site web : mailing de vos clients et prospects, communiqués de presse.... 

Voir aussi : Extrait du guide des meilleurs pratiques web par : Alliance Numérique




3. Gestion, animation du site, enrichissements et améliorations progressives

3.1. S'organiser pour mieux exploiter 

Tous les annonceurs auront besoin de structurer et d'organiser les modalités de mise à jour du site. Pour les organisations les plus importantes il peut s'agir de mettre en place des : 
  • comités de pilotage 
  • comités de rédaction 
Ces comités se réunissent à intervalles réguliers pour définir de manière stratégique et appliquée les chantiers à mener à court, moyen et long termes.

Pour des structures plus petites cette organisation doit permettre d'assurer à minima une continuité de service et les flux d'information jusqu'à la publication sur le site web.

3.2. Mettre à jour le site 

La mise à jour d'un site est une des clés de la réussite d'un site internet, elle influe sur votre référencement, votre notoriété et sur le trafic de votre site web.
Référencement
La mise à jour de contenus sur votre site est directement liée à votre positionnement sur les moteurs de recherches. Un site web qui est mis à jour régulièrement se verra visiter beaucoup plus souvent par les robots des moteurs de recherches et privilégier dans le classement des résultats de recherches.
Augmenter le nombre de points d’entrée
En ajoutant des pages de contenus, vous augmentez le nombre de points d’entrée vers votre site et vous vous positionnez sur plus d’expressions clés. Il ne s’agit pas de créer des pages pour le référencement, il faut garder la cohérence au sein du site etproposer des contenus de qualité.
Fraîcheur de l’information
La mise à jour d’un site web de manière régulière rassure les internautes sur la fraîcheur de l’information et est un gage de sérieux pour vos lecteurs. Cela permet également de garder une certaine proximité avec vos clients actuels et de les informer des actualités. Il peut-être nécessaire de modifier des contenus existants pour vérifier la véracité des informations. En effet, la présence de contenus obsolètes peut nuire à votre notoriété
Veille concurrentielle
Il est important de faire de la veille sur les sites concurrents pour voir la fréquence de mises à jour et les sujets abordés. Cela vous donnera une idée de la fréquence de mises à jour à pratiquer sur votre site pour maintenir ou augmenter votre positionnementdans les résultats de recherches.
Les backlinks (liens pointant vers votre site)
En créant de nouvelles pages, vous créez de nouveaux liens, et ces derniers peuvent être partagés sur les réseaux sociaux par exemple. Plus vous augmentez votre nombre de pages de contenus, plus vous augmentez vos chances de bénéficier de backlinks.
Comment faire ?
  • La mise à jour d’un site internet prend du temps, vous pouvez la faire au sein de votre entreprise, ou vous pouvez faire appel à des prestataires de services de webmastering.
  • La plupart des sites internet d’aujourd’hui fonctionnent avec des systèmes de gestion de contenus (CMS : Content Management System), ce qui facilite grandement l’ajout ou la modification de contenus. Dans le cas contraire, une bonne connaissance des langages de développement web est nécessaire, vous pouvez aussi faire appel à un webmaster.
  • Si votre site internet possède une partie “actualités” ou “blog“ (interne ou externe au site), c’est un bon moyen d’ajouter du contenu sous la forme d’articles par exemple.

3.3. Utiliser les métriques pour améliorer votre site 

L'ensemble des données collectées par les outils d'analyse d'audience et Google Webmaster Tools sont des indices pour envisager des améliorations, enrichissements de votre site. 

Un exemple de recours à Google Analytics pour organiser l'amélioration du site : 




De la même manière certaines données issues de Google Webmaster Tools seront utilisées pour améliorer votre site : 
  • requêtes de recherche : impressions et clics 
  • pages en erreurs et défauts du site 

3.4. Utiliser les avis des utilisateurs du site pour l'améliorer 

La mise en place d'un formulaire permettant aux internautes de laisser des suggestions d'amélioration ou la mise en place de formulaires de satisfactions sont de bon moyens pour connaitre les attentes réelles de vos prospects et les intégrer dans votre démarche d'amélioration et d'enrichissement progressifs et continus.

3.5. Améliorations et enrichissements progressifs 

Ces principes valent pour l'ensemble des sites web, la finalité principale est de ne pas bloquer l'ouverture commerciale d'un site web à sa complétude mais d'envisager un déploiement par phase, cette démarche est particulièrement utile pour :
  • ne pas dépenser des sommes importantes pour des développements inutiles,
  • mieux prendre en compte les attentes utilisateurs et les évolutions des concurrents.
La présentation ci après indique du côté de l'amélioration du code et de l'ergonomie quels types d'enrichissements peuvent être envisagés : 


Qualité et accessibilité web : vers l'amélioration continue : une autre présentation de ce concept : 

3.6. Ecrire pour le web 

Principes 


Relations de presse et référencement naturel : les convergences 


10 éléments indispensables pour un article de blog réussi : 



+ de détails : 10 éléments indispensables pour un article de blog réussi

Canevas de la rédaction d'un article pour le web : 

On peut utiliser ce tableau pour rédiger un article, en écrivant dans les cases surlignées en  jaunes  du tableau
  1. Faire la recherche de mot clé
  2. Rédiger / penser : mot clé + à déclinaison, synonymes, sémantique, champ lexical.
  3. Remplir ce tableau pour chaque page de contenu à créer 

Mot clé de la page Le mot clé  de la page après étude de faisabilité
url www.votre-site.com/url-de-la-page-le-séparateur-est-le-tiret-pas-underscore-pas-majuscule-accent-apostrophe-virgule-juste-des-minucules-vous-pouvez-oter-articles-pronoms-conjonctions-deux-lettres
<title> Balise N 1 Google très importante, apparaît dans les SERP 60 caractères blancs inclus maximum, contient le mot clé au début de préférence
Description Méta description 140 caractères   cela  apparaît dans les SERP doit accrocher l internaute, le  mot clé au débutde phrase
Titre  h1 Un seul h1 dans la page, mot clé présent, c’est le vrai titre de l’article
  xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx
Corps article xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx
Chapô  
Introduction en forme de conclusion on y relate ce qu’on va lire dans l’article, les visiteurs pressés n’iront pas plus loin… il faut donc les accrocher fort et être très cohérent avec le mot clé de la page. On fait aussi cela pour Google qui va identifier votre contenu et apprécier votre pertinence. 3  4 phrases
 
Image optimisée Une image sur la largeur de la page ou en insertion dans le texte, n’oubliez as la balise Alt
h2 Le premier paragraphe  (Titre) de votre page signal : mot clé ou dérivé
    h3 Premier   Sous-paragraphe ( sous titre) faites en autant que nécessaire pour aérer le texte et le rendre facile à comprendre
Développement  
Développement du paragraphe
 
 
  h2 Le second paragraphe de votre page signal : dérivé du mot clé
      h3 Premier   Sous-paragraphe faites en autant que nécessaire pour aérer le texte et le rendre facile à comprendre
Développement  
Développement du paragraphe
 
 
  h2 Le troisième éventuel paragraphe de votre page signal : mot clé ou dérivé présence du mot clé si ce paragraphe est le dernier de l’article.
      h3 Premier   Sous-paragraphe faites en autant que nécessaire pour aérer le texte et le rendre facile à comprendre
Développement Développement du paragraphe
H2 conclusion Conclusion classique qui répète l essence de l’article et ouvre le sujet sur d’autres articles à venir ou à explorer dans votre blogue. Présence du mot clé
 
On entend par Mot clé : le mot ou expression-clé et ses dérivés identifiés par votre recherche à partir des statistiques.