• Support de formation 2018-2019

Google Shopping / Google Merchant center

Article par Valentin Galmand

Google Shopping est un service de Google qui existe depuis 2002 mais qui a subi beaucoup de changement. Il permet d'indexer ses produits sur Google pour qu'un utilisateur puisse les trouver avec une recherche. Ses services vous permettent une augmentation des visites, du panier moyen, des ventes et du ROI.

Qu’est ce que Google Shopping et Google Merchant Center ?

Google Shopping est un service d'indexation de vos produits et comparateur de prix créé par Google en décembre 2002. Il porte alors le nom de Froogle puis Google Product Search. Le 31 mai 2012 Google annonce encore un changement de nom, il deviendra alors le nom que l'on connaît tous aujourd'hui : Google Shopping. Il arrive en France le 21 mars 2010. Il est aussi disponible en Allemagne, Australie, Brésil, Espagne, États-Unis, Italie, Japon, Pays-Bas, République tchèque, Royaume-Uni et Suisse.
 
C'est donc un service qui référence les produits de nombreux grands sites e-commerce comme Alapage, Darty, Fnac.com, La Redoute, Pixmania.com, PriceMinister et Rue du commerce. Il permet aux acheteurs de trouver rapidement et facilement vos fiches produit sur Google.
Google Merchant Center est l'interface qui vous permet de gérer les flux de données des produits.

Qu’est ce qu’il vous apporte ?

Google Shopping vous apporte une grande visibilité et donc un meilleur taux de conversion, une augmentation du montant de votre panier moyen et une fidélisassion des visiteurs sur votre site. Les internautes voient directement les informations qu'il veut ce qui entraîne une réduction des clics de curiosité. Augmentez vos ventes et votre ROI grâce à un trafic extrêmement ciblé, Google Shopping et les campagnes Shopping de Google Adwords vous offrent un des plus hauts retour sur investissement par rapport aux autres canaux marketing et sont donc très rentables.

Comment ça marche ?

Vos produits apparaissent sur les espaces dédiés lors d’une recherche simple Google, sur le portail “Shopping” et l’application Google Shopping. Lorsque l’utilisateur voit une annonce il a accès a quelques informations :

  1. une image
  2. un titre
  3. un prix
  4. le site marchant
  5. un message promotionnel

Pour remplir ces informations, il y a un format à respecter. Il faut un titre qui doit être inférieur à 70 caractères. Une image d’une taille de 250*250px mais idéalement 800*800px. Pour finir la fiche produit comporter les normes suivantes :

  1. un identifiant unique
  2. un titre
  3. une marque
  4. une URL
  5. un prix
  6. le détail des frais de port
  7. un code EAN ou MPN

Sources :

 

Article par PALACCIOS-PIVETTA Raphaël 

Véritablement implanté depuis 2012, Google Shopping s'est rapidement imposé comme un pilier des campagnes marketing sur le web. Retour sur l'évolution du service, en quoi il consiste et les intérêts qu'il présente. L'occasion également de vous présenter quelques règles d'usages simples à appliquer pour élaborer une campagne marketing Google Shopping efficace.

 

Historique :

Google Shopping est un site de commerce et un comparateur de prix en ligne fourni par Google : il regroupe des produits en vente sur le web dans un annuaire. Créé en 2002, le service s'appelait Froogle. Il est renommé Google Product Search en 2007 pour faciliter son internationalisation. Il sera ensuite renommé Google Shopping en 2012.

A l'origine, Google Product Search ne faisait pas payer le référencement des produits dans son comparatif et refusait que les fournisseurs payent pour accèder à une place privilégiée en tête de liste des résultats. Le service ne touchait d'ailleurs aucune commission sur les ventes. Google se finançait alors uniquement grâce aux publicités Adwords présentent sur les pages.

En 2012, avec la nouvelle dénomination Google Shopping, le service évolue et devient un service monétisé. Désormais, les recherches se basent sur la pertinence des résultats et également sur le montant engagé par les marchands pour être référencé sur le service. De plus, le fonctionnement général va également changer : on va alors distinguer deux types de produits :

  • les résultats qui s'affichent sur le moteur de recherche et qu'ils sont financés par la publicité
  • les résultats qui s'affichent sur la plateforme Shopping, financés par la publicité Adwords et par les marchands eux mêmes qui achètent leur place.

Le service Google Shopping va arriver en France en 2010. Aujourd'hui, de grands sites marchands y sont référencé tels que Darty, Fnac.com, Rue du commerce,...

 

Quelques chiffres clés :

http://www.le-webmarketeur.com/wp-content/uploads/2013/08/Google-shopping.jpg

 

Le concept, c'est quoi ? :

Google Shopping, c'est un site de commerce et un comparateur de prix en ligne fourni par Google. Il regroupe des produits en vente sur le web dans un annuaire. Les marchands et fournisseurs l'utilisent afin de voir apparaître leurs produits au sein de la plateforme Google Shopping et également sur les pages de recherche. Selon les requêtes renseignées par l'internaute, Google Shopping affiche des résultats cohérents avec la recherche et met en avant certains produits : c'est ce que l'on voit généralement à droite des résultats sur le moteur de recherche Google.

Ces résultats sont affichés de la manière suivante : on peut voir l'image du produit, son intitulé, son prix, le site sur lequel il est commercialisé et enfin, un message promotionnel propre au site.

Le mode de fonctionnement de Google Shopping reprend dans ses grandes lignes celui de Google Adwords. En effet, le client paye uniquement quand un internaute clique sur son annonce.

 

Règles d'usages, comment ça marche ? :

Pour mettre en place une campagne marketing efficace sur Google Shopping, il est important de respecter certaines règles d'usages.

La première chose à prendre en compte est le catalogue produit. Il faut fournir chaque jour son flux produit selon certaines normes comme :

  • un id unique
  • un titre
  • une description
  • une marque
  • url
  • url image
  • prix
  • frais de port

Parmi cette liste, certains éléments sont obligatoires afin que la diffusion du produit soit acceptée. Il s'agit de :

  • la marque
  • le code EAN (identifie le fabriquant et la provenance du produit)
  • le code MPN (code produit unique)

Ce n'est pas tout puisque il y également certaines contraintes à respecter :

  • le titre inférieur à 70 caractères
  • taille d'image de 250*250 minimum

Enfin, il faut savoir que selon le produit que l'on désire mettre en avant, certaines informations supplémentaires et obligatoires peuvent être demandées. Dans le cas du prêt à porter par exemple, il faut obligatoirement renseigner le sexe, l'âge, la taille et le coloris du produit.

Toutes ces étapes réalisées, il faut ensuite mettre sur pied une campagne produit à partir de son comtpe Google Adwords. Ceci fait, votre offre produit apparaitra normalement dans les offres produits Google, que ce soit au sein même de Google Shopping ou en suggestions lors de recherches internautes.

 

Les intérêts, à quoi ça sert ?

Google Shopping a de nombreux atouts. Du point de vue du consommateur, celui-ci a accès à de nombreuses informations avant même de consulter le site du marchand. Ensuite, d'un point de vue strictement économique, l'intérêt est énorme. En effet, les campagnes menées grâce au service améliore généralement le taux de transformation. Seul bémol, c'est un processus très rigoureux qui nécessite une bonne gestion de la création et de la gestion des flux. Une campagne sur Google Shopping n'est donc pas à prendre à la légère : il est fortement recommandé de suivre les quelques règles d'usages citées plus haut et de préparer soigneusement son annonce en amont.

Il est d'ailleurs nécessaire de rappeler que le succès d'une campagne dépend grandement de la qualité du flux plus que du succès de la campagne en elle même.

En revanche, tout le monde n'est pas sur le même pied d'égalité. En effet, les petites structures sont les premières victimes de ce mode de fonctionnement. Les plus gros concurrents monopolisent généralement les meilleurs emplacements (la tête de liste en somme) grâce a des campagnes marketing onéreuses que seule ce genre de structure peut se permettre.

En bref, Google Shopping apporte de nombreux intérêts comme :

  • le taux de clic global qui s'améliore au profit des clics de curiosité
  • une meilleure qualité de prospects
  • un meilleur retour sur investissement

 

Ressources, pour en savoir + :

  • https://fr.wikipedia.org/wiki/Google_Shopping
  • http://www.le-webmarketeur.com/2013/08/30/les-avantages-de-google-shopping/
  • http://ludismedia.com/google-shopping-convertissez-vos-visites-en-ventes/
  • http://www.le-webmarketeur.com/2013/07/05/google-shopping-explique-en-moins-de-3-minutes/
  • http://www.journaldunet.com/ebusiness/expert/58674/e-commerce---vendre-sur-google-shopping-est-il-devenu-indispensable.shtml

Infographie par Vincent Wachter



Il apparait en France en octobre 2010.
Google propose aux e-commerçants de référencer leurs produits gratuitement avec l'affichage d'une photo, d'une description et du prix.
Google shopping est une vitrine en ligne pour les e-commerçants qui fonctionne au coût par clic. Il permet d’avoir une plus grande audience et un ciblage optimal.
Pour le commerçant, visibilité, taux de clic, et taux de conversion sont améliorés. Le R.O.I* est plus important car les ventes augmentent, la notoriété croit et les clients sont plus fidèles.
Le consommateur, lui, bénéficie d’un comparateur de prix/produit simple, instantané et efficace directement au sein de son moteur de recherche préféré. Le shopping est alors plus simple et plus rentable pour lui.
R.O.I*: retour Return On Investment ou retour sur investissement en français.