• Support de cours 2015-2016

Market place

Infographie de Manon Piac

Définition par Martin Schmitt 

Définition

La définition du terme market place a évolué depuis les dernières années.
À l’origine, celle-ci désignait des sites web de mise en relation d’affaires entre professionnels uniquement (B to B), pour des réponses à des appels d’offre par exemple.

Désormais, on peut définir un marketplace comme une plate forme logicielle, un espace sécurisé dont l’objectif est de mettre en relation des vendeurs et des acheteurs, qu’ils soient particuliers ou professionnels.

 

Historique

  • septembre 1995 : création de la société Ebay, fondatrice du site éponyme de vente aux enchères : le premier gros market place est crée.
  • août 2000 : création de Price Minister, second site de e-commerce le plus visité en France, et de sa market place
  • novembre 2003 : Le géant Amazon propose une plate forme market place sur son site Internet. C’est le premier qui disposera d’un modèle économique rentable
  • 2009 : La Fnac lance aussi une plate forme de market place sur son site
  • septembre 2011 : C Discount lance “C le marché”, une market place ouverte à des vendeurs tiers

 

Chiffres clés

  • 21% du chiffre d’affaires des 40 plus grands commerçants français
  • Chez C Discount : ¼ du chiffre d’affaires
  • 2 à 4 nouvelles market places voient le jour chaque mois
  • 2 milliards de chiffre d’affaires en France

 

Modèle économique

Ces marques mettent à disposition des espaces dédiés sur leur site qu’ils réservent à des vendeurs indépendants. Ces derniers ont la possibilité de vendre leur produit dessus : en contrepartie, une commission est prélevée sur ces ventes par le site hébergeur.
Ils proposent ainsi d’héberger des espaces de ventes pour plusieurs milliers de petits marchands, voire des particuliers en leur faisant profiter des fonctionnalités de leur plate forme d’e-commerce et de leur potentiel de trafic.

Il existe des acteurs différents : en effet, chez certains, le marketplace est un service proposé en plus du site de e-commerce (Amazon, Rueducommerce, Cdiscount), alors qu’il en est le principal concept chez d’autres (PriceMinister).

De plus, certains acteurs se voient spécialisés dans le C to C : Price Minister, Fnac, Amazon, Ebay...
Alors que d’autres se focalisent sur le B to B : cecif.com, exporimp-international.com ...

 

Fonctionnement général

 

Le Parcours du produit

On peut définir 2 catégories de vendeurs : les marchands professionnels et les particuliers.
Les marchands professionnels vont généralement réapprovisionner leurs stocks automatiquement (via des flux automatisés) plutôt que manuellement.
Le particulier, lui, met ses produits directement en vente via un formulaire sur le site, où plus récemment via une application mobile.
Deux équipes s’assurent de la pertinence du produit : l’équipe contrefaçon et l’équipe validation des produits.

  • L’équipe contrefaçon : vérifie si les produits sont officiels et autorisés à la vente. Dans le cas où ces conditions ne sont pas remplies, l’annonce n’est pas diffusée.
  • L’équipe validation des produits : est chargée de vérifier et de valider les fiches produits écrites par les vendeurs.

Une fois toutes ces étapes passées et validées : l’annonce est créée sur le site.

 

Le Rôle du E-marketing

Les équipes marketing ont un rôle important dans ce processus. Ce sont en effet elles qui mettent en relation les vendeurs et les acheteurs par le biais de certains techniques et pratiques.
Il en existe 5 principales :

  • Le SEO : pour faire en sorte que les produits apparaissent dans le haut des pages de moteurs de recherche
  • Le SEM : pour mettre en avant les annonces sponsorisées dans les moteurs de recherche
  • La fidélisation : pour augmenter le nombre de visite et de conversion du site
  • L’affiliation : pour avoir de la visibilité sur les sites partenaires
  • Le merchandising : pour augmenter la visibilité du site

 

Logistique

Une fois la commande validée…

  1. Les marchands professionnels peuvent gérer les stocks et les expéditions en utilisant ou pas les services du site hébergeur.
  2. Les particuliers expédient eux-mêmes leurs colis

Intérêts du market place

Les intérêts du market place sont nombreux, et les avantages sont bénéfiques pour plusieurs acteurs :

  • Pour le site :
    • un trafic plus important  : Une plus large gamme de produits induit généralement une augmentation des visiteurs. De plus, des sites comme Amazon ou Price Minister proposent des produits d’autres vendeurs afin d’avoir l’offre la plus large possible, et donc de satisfaire le plus de client possible.
    • Une amélioration du référencement naturel : car des liens sont crées vers d’autres sites
  • Pour les acheteurs :
    • Un choix plus important dans les ventes
    • Des prix souvent intéressants
    • La possibilité de voir la note attribuée aux vendeurs, et ainsi de s’assurer de la qualité du service
  • Pour les vendeurs :
    • Les marchands peuvent profiter de la puissance marketing de l’hôte, de sa visibilité et de son audience :
    • Ses produits sont visibles par une énorme communauté
    • Un meilleur référencement dans les moteurs de recherche

Certains sites, au lieu d’investir pour faire leur propre market place, privilégient leur représentations dans différents market place. De cette façon, ils s’offrent une visibilité plus importante tout en économisant.
Par extension, il accentue la compétitivité des entreprises, chacune cherchant à bénéficier des offres les plus intéressantes et à avoir le plus d’offres proposées.

 

Désavantages du market place

Moins nombreux que les avantages, les désavantages existent et sont à prendre en considération :

Pour les acheteurs :

  • Pas toujours un service de qualité de la par des vendeurs, qui profitent de l’anonymat.

 

Pour les vendeurs :

  • Les plate formes imposent des standards élevés en terme de satisfaction client
  • Risque d’exclusion réel en cas de non respect des consignes et normes
  • Les commissions prélevées
  • un abonnement fixe mensuel (40€ en moyenne)
  • Une rude concurrence sur les prix : le moins cher est en premier par défaut
  • Des annonces noyées dans la masse

 

Tendances actuelles et à venir

Le market place a permis a beaucoup d’entreprises de grossir leur chiffre d’affaires.
Cependant le modèle montre ses limites en terme d’audience : les ventes sur les market place augmentent, mais le nombre de visiteur tend à stagner, voire à diminuer.
De ce fait on peut s’attendre à ce que les grands acteurs du e-commerce tentent de se démarquer, en développant par exemple des nouvelles fonctionnalités et services. Ceux-ci auront pour but de fidéliser le réseau de vendeurs professionnels et particuliers, et donc de garantir une certaine audience.
Cette forte concurrence pourrait avoir comme conséquence une augmentation des taux de commission et des abonnements.

Dernièrement on voit des nouveaux modèles économiques qui émergent, notamment avec le modèle freemium, où aucune commissions n’est prélevée sur les transactions.

 

Sources