• Support de formation 2018-2019

Les CMS open source

De nombreux CMS open source existent et il est n'est pas aisé de choisir celui qui répondra le mieux à vos besoins.

Il faut retenir qu'en théorie le CMS devrait être retenu en fonction des besoins du projet, mais que souvent il est plutôt imposé par l'agence web en fonction de ses spécialités.

WordPress

Un CMS développé pour les blogs nativement, mais qui a su s’adapter aux nouveaux besoins. Développé en PHP sur la base de MySQL par Matt Mullenweg, WordPress répond à de nombreux besoins et est sans doute le plus utilisé des CMS au niveau mondial.
 

Les points forts

  • De très nombreux plugins déjà existants.
  • Une très grande communauté d’utilisateurs.
  • Une grande quantité de thèmes adaptés à des "métiers" et univers différents.
  • Une interface de gestion assez simple et ergonomique.
  • Une bonne capacité de référencement.
  • Le point fort : la polyvalence et la robustesse.

Les points faibles

  • Moins adapté que certains CMS pour le e-commerce et les besoins d’intranet.
  • De nombreuses mises à jour du CMS sont à réaliser en continu pour disposer de versions de WordPress récentes nécessaires pour éviter les failles de sécurité et maintenir la qualité du site.
    • Il faut donc prévoir des budgets de maintenance applicative assez importants pour réaliser les mises à jour du noyau du CMS et des plugins
  • Si en théorie on peut associer tous les plugins proposés par la communauté entre eux, dans les faits des opérations techniques pour rendre compatibles différents modules sont souvent nécessaires (ce qui peut engendrer des coûts et délais importants). 

Avis d’utilisateurs

D’après le site maniacgeek, WordPress est avant tout un CMS de Blogging et même si on peut l’utiliser à d’autres fins, d’autres CMS seront mieux adaptés d’après eux. Il souligne aussi la force de la communauté de WordPress avec ses nombreux plugins.
 
 

SPIP

Très utilisé pour la gestion de sites personnels, SPIP s’est adapté aux besoins des entreprises. Également développé en PHP, il peut utiliser MySQL, SQLite ou PostgreSQL comme bases de données.

Les points forts

  • De nombreux modules natifs intéressants (forum, agenda, messagerie...)
  • Peu de failles de sécurité
  • Répond correctement à de nombreux besoins
  • Usage assez facile à prendre en main

Les points faibles

  • Mise en place d’architectures multisites compliquées 
  • Design souvent moins élaboré
  • Diversité des plugins/modules bien moins riche que Wordpress

Avis d’utilisateurs

D’après le site open-source-guide.com, Spip est un CMS moins utilisé que d’autres CMS, mais qui reste correct pour des projets simples. Cependant la relativement faible communauté implique qu’il y ait moins de plugins fonctionnels et de templates prêts à l'emploi disponibles.
 
 

Typo 3

Un CMS développé par Kasper Skarhoj en PHP qui répondra à presque tous les besoins. Il est adapté au monde de l’entreprise mais est aussi assez technique quant à son administration. 

Les points forts

  • Des fonctionnalités qui facilitent la gestion de contenus.
  • Gestion des droits d’utilisateurs très poussée permettant aisément un travail collaboratif.
  • Intègre nativement le multisite.
  • Polyvalent sur les cas d’usages de sites sur mesure. 

Les points faibles

  • Moins adaptés pour les sites e-commerces, blogs, réseaux sociaux.
  • Son interface d'administration est peu ergonomique et complexifie la gestion au quotidien. 
  • Ses coûts de développement sont assez élevés, ils requièrent des compétences techniques importantes.

Avis d’utilisateurs

D’après le site open-source-guide.com, Typo3 est un bon CMS qui intègre nativement de nombreuses fonctionnalités et qui a des perspectives d’évolutions.
 
 

Joomla !

Ce logiciel a été développé en PHP et repose sur une base de données MySQL, il est orienté interface de gestion de contenu.  Apparu avant bons nombres de CMS plus récents, Joomla conserve une assez grande communauté d'utilisateurs même s'il est en désuétude. 

Les points forts

  • Historiquement présent depuis très longtemps sur le marché des CMS.
  • De nombreuses extensions déjà disponibles.

Les points faibles

  • Moins adapté pour le e-commerce et les blogs.
  • Son interface d'administration est peu ergonomique et complexifie la gestion au quotidien. 
  • Ce CMS nécessite des mises à jour régulières du noyau et des plugins pour maintenir la qualité de service, mais la compatibilité avec les templates graphiques est toujours complexe :
    • Il faut donc prévoir des budgets de maintenance applicative assez importants pour réaliser les mises à jour du noyau du CMS et des plugins

Avis d’utilisateurs

D’après le site maniacgeek, Joomla! est un CMS facile à installer et à prendre en main, cependant les mises à jour majeures peuvent poser des problèmes de compatibilité avec les templates et les modules. L’évolution d’un site sous Joomla! dans le temps semble compliqué.
 
 

PrestaShop

Édité par la société PrestaShop, cette solution a été développée en PHP et repose sur une base de données MySQL, c’est l’un des principaux CMS e-commerce.

Les points forts

  • Rapide et facile à mettre en place.
  • Gestion de la boutique simplifiée.
  • De nombreuses fonctionnalités disponibles au niveau du site lui-même, de sa gestion, des dispositifs webmarketing prévus, 
  • De nombreux templates d'assez bonne qualité. 

Les points faibles

  • Peut s'avérer limité pour les sites e-commerce de très grosse taille.

Avis d’utilisateurs

D’après un article de Romain Boyer, consultant e-commerce, la solution PrestaShop s’adapte plutôt bien aux petites entreprises / petites boutiques mais des problèmes peuvent arriver dès lors qu’on souhaite faire évoluer sa boutique.
 
 

Drupal

Développé pour la gestion de contenus de manière collaborative, Drupal est un CMS dont la force repose sur la flexibilité qu’offrent les modules. Il est très utilisé dans les grandes entreprises et son développement est très important depuis ces 2 dernières années.

Les points forts

  • Gestion des droits d’utilisateurs.
  • Grande quantité de modules/plugins. 
  • Back-office personnalisable.
  • Optimisation du référencement.

Les points faibles

  • Moins adapté pour le e-commerce. 
  • Nécessite de bonnes connaissances PHP pour les développements spécifiques et donc engendre des coûts de développement assez conséquents pour obtenir un site fini de qualité. 

Avis d’utilisateurs

D’après Damien Cirotteau, responsable technique du site internet Rue89, ils ont choisi Drupal pour la qualité de son code, l’optimisation du référencement, la gestion des droits d’utilisateurs et la grande quantité de modules proposés.