• Support de formation 2018-2019

Linkbuilding (netlinking)

Article par Lena Bedou-Comte : Optimiser son référencement naturel avec le Link Building

Qu’est-ce que le link building ?

Le link building est une action du référencent naturel (SEO), visant à augmenter le nombre de liens de qualités entrants sur un site web. Dans quel but? Augmenter l’audience sur le site web et le populariser sur les moteurs de recherches. Aux Etats-Unis, le marché du SEO s’élève à près de 16 millions de dollars. Dans le processus de SEO, c’est la partie la plus compliqué à mettre en place, mais la plus essentielle à la réussite. Les actions de link building ne se ressemblent jamais en fonction de l’objectif final. Ils existent différents types de liens :

  1. des liens naturels : ces derniers sont créés par des pages qui veulent faire un lien sur un contenu d’un site ou le site en lui-même.
  2. des liens “outreach” : ces liens sont achetés pour être publiés à des endroits phares pour la cible du site sur lequel on veut arriver.

Par conséquent,  une bonne action de link building ne peut se faire sans budget car c’est la meilleure façon d’acquérir de la popularité. De plus, il ne faut pas négliger la créativité et la réactivité.

 

Quels sont les paramètres à prendre en compte pour une campagne de link building ?

Avant de mettre en place une campagne de link building, il faut s’informer sur différents paramètres afin d’être le plus efficace possible.

  1. Les mots-clés : rechercher sur les moteurs de recherches les mots-clés associés au site puis observer les résultats. Importance des balises “title” du site.
  2. PageRank est un algorithme créé par google qui permet d’évaluer la popularité d’un site.
  3. Observer les backlinks des compétiteurs bien classés afin de s’inspirer de leur stratégie.

Ce processus de découverte et d’adoption des variables nécessite du temps. Une campagne de link building se fait et devient efficace en plusieurs mois. Pour vérifier l’efficacité d’une campagne, il est possible d’utiliser l’outil WebAnalytics.

 

Qu’elles peuvent être les stratégies utilisées pour optimiser son  link-building ?

En fonction du contenu et de la cible du site, les entités ne vont pas utiliser les mêmes stratégies. Voici quelques exemples de stratégies pour une campagne de link-building :

  1. Créer un blog relié  au site en créant du contenu riche, permettant de découvrir une communauté de blog avec une base de données intéressante. De plus, Google met en valeur les blogs , c’est donc un bon moyen d’améliorer sa popularité.
  2. Utiliser des forums cibles pour partager des liens.
  3. Utiliser les réseaux sociaux pour partager son site. Par exemple, en utilisant twitter qui indexe facilement des tweets sur Google.
  4. Le jeu concours est un très bon outil pour promouvoir un site et ramener du trafic.
  5. Inscription du site sur un annuaire d’internet.
  6. Achat de liens sponsorisés.

Source : https://www.activemedia.com


Qu’en est-il du link building aujourd’hui ?

En 2013, de nombreux sites ont abusés du link building en utilisant des tactiques contre nature ou bien même manipulatrices. Ces dernières ne fonctionnent plus aujourd’hui. De nos jours, le link building est une action de moins en moins recommandée et utilisée. Les stratégies web marketing ne cessent de se développer afin d’améliorer le référencement des sites. Par exemple, le link marketing.

Sources :

Infographie par Paloma Perez



Le link building, appelé aussi net linking, est la création de liens menant vers un site web. Google reconnait dans ses directives l'utilité des liens dans une stratégie d’amélioration du référencement naturel. Les meilleurs liens de site sont ceux similaire ou associé au contenu de votre site. Le link building se focalise sur des liens avec des sites de confiance, à fort trafic et à haut niveau de popularité.

Article par Geoffrey GARITEY

Parce que de nos jours, le référencement d'un site sur les moteurs de recherche est une contrainte primordiale à la survie sur le web. Le link-building reste l'une des constantes nécessaires à une bonne stratégie SEO. Alors comment ? Où en sommes-nous ?

Qu'est-ce que le link-building ?

Le link-building est une stratégie webmarketing visant une augmentation du nombre de contenus référencés pointant vers votre site. Une étape importante pour la notoriété de votre site, permettant d'optimiser son référencement. Et qui dit meilleur référencement, dit plus de trafic.
Partie intégrante d'un SEO optimisé et maîtrise, le link-building ne doit cependant pas se faire au détriment des autres pratiques de référencement naturel. Celui-ci ne devra pas vous empêcher de développer un contenu rédactionnel de qualité ou un code HTML respectueux des bonnes pratiques.

Comment réaliser une telle campagne ?

On peut distinguer trois stratégies de link-building, chacune d'elles ayant des avantages et inconvénients, il reste nécessaire de bien planifier une telle campagne et de s'orienter sur une méthode concrète.
La première de ces stratégies serait une stratégie dite « white hat », méthode très passive, un linking spontané et naturel, vous laissez la communauté gérer le backlink. Cette méthode présente pour avantage principal de ne concerner que la cible adapté à votre contenu. Mais d'un autre côté, ces campagnes sont longues, rapportent peu de liens (certes de qualité) et ne sont pas maîtrisées.
Tout à l'opposé, une stratégie « black hat » peut être adoptée, méthode beaucoup plus active, basée notamment sur de l'achat de liens ou encore le liens « cachés » en widgets. Un linking cette fois-ci totalement maîtrisé. L'avantage est assez net, un nombre de backlink bien plus important que n'importe quelle autre stratégie. Mais cette fois-ci, pas de spécialisation du prospect, les liens ratissent large, fournissant des liens nombreux mais pas forcement qualitatifs.
Le bon compromis semble alors être le « grey hat ». À mi-chemin entre la passivité du « white hat » et l'activité du « black hat », une activité mesurée. Cette fois-ci, le but sera de viser soi-même où placer des backlinks. Même avantage que le « white hat », des prospects qualifiés (en supposant une bonne définition de la fréquentation de la cible), du lien plus qualitatif que le « black hat », moins nombreux que ce dernier, mais plus que la passivité. Tout désigne donc le « grey hat » comme un bon compromis.

Pourquoi éviter le « black hat linking » ?

Depuis les débuts des moteurs de recherche, il y a toujours eu des petits malins essayant d'exploiter les failles des algorithmes. Le « black hat linking » peut être classifié comme tel, en effet, le but n'est pas de fournir un linking cohérent, mais de duper ces algorithmes pour faire gonfler artificiellement le classement d'un site. Il est à noter que Google combat grandement cette méthode, déclassant désormais grandement les fermes de liens et les sites y étant répertoriés. Cette méthode implique ainsi de revoir le linking à chaque mise à jour des algorithmes d'indexation.

 

Qu'est-ce qu'un lien de qualité ?

Si l'est une notion de compliqué ici, c'est bien celle là. Où s’arrête le lien de qualité ? Y a-t-il une frontière réelle entre ces notions ? C'est ce que nous allons tenter de définir.

Où placer ses liens ?

Introduisons la notion de link-baiting, Qu'est-ce que c'est ? C'est la quête de son prospect. En effet, bien placer ses liens c'est définir quel contenu serait pertinent en rapport avec le votre. Ciblant ainsi le prospect qualifié, vous garantissant un taux de conversion de trafic plus important que sur un site sans lien avec votre activité. Plus de trafic qualifié, donc plus de notoriété, lançant un cercle vertueux, théorique, d'augmentation de trafic.

Quels liens placer ?

Il est aussi important de définir vers où vos liens devraient pointer. Il pourrait sembler judicieux de pointer sur une page en particulier, mais ce serait oublier vos instructions aux robots d’indexation, vos pages étant, normalement liées entres elles, une bonne pratique serait alors de multiplier les différents point d'entrée, augmentant ainsi le linking non pas d'une page, mais de l'ensemble de votre contenu.

Définir une frontière au lien de qualité est une tâche ardue, en effet, tous les éléments composant un lien sont rattaché à votre site, son contenu et sa cible, faisant varié grandement chacun des éléments introduits précédemment.

Sources :

Article par Pauline Huet : Le Link-building, l’indispensable d’un bon référencement !

L’élément le plus important pour les moteurs de recherches, est le réseau de back-links dont dispose un site x. Un back-link est un lien texte se trouvant sur un site et dirigeant vers le site x .
Lors d’une recherche sur le mot « chaussures » par exemple, un des critères déterminant sera le nombre de liens contenant l’ancre « chaussures » pointant vers le site x et qui se trouvent sur d’autres sites.


On peut comparer ces back-links à un vote de popularité, plus on a plus on se classe bien.

Encore faut-il qu’il s’agisse de sites de bonne qualité

Un site peut être considéré de bonne qualité lorsque :

  • ses pages sont mises en cache fréquemment
  • il dispose lui-même d’un grand nombre de back-links pointant vers lui
  • le domaine est ancien
  • son PG est élevé = pagerank => outils de calcul de la popularité
  • son Alexa (mesure d’audeince) est faible

Il existe plusieurs méthodes de link-building et il convient de se servir un peu de toutes pour obtenir les meilleurs résultats, même si certaines sont plus efficaces que d’autre
On peut obtenir des liens en rédigeant un communiqué de presse et en y insérant un lien vers son site. Ce ne sont pas les liens les plus puissants mais il s’agit d’un moyen assez efficace de faire indexer son site lors de son lancement. Tentez d’en faire publier un maximum lors du lancement d’un site

On peut aussi obtenir un lien vers son site lorsqu’un journal ou un blogueur/influençeur écrit un article. Il est vrai que cela demande d’y consacrer beaucoup de temps car il faut contacter un a un les journalistes, mais la plus part des techniques de net-linking prennent du temps.

Ensuite, une des techniques les plus courantes est l’inscription dans les annuaires. Même si il est nécessaire de passer par ces annuaires, il ne faut absolument pas limiter son net-linking à cette technique. Il s’agit en effet de liens qui ne sont pas très puissant au sens où il existe des milliers de liens sortants sur un annuaire.

Or, plus il existe de liens sortant sur une page et moins ces liens sont puissants.
Par puissant on entend qui sont capable de transmettre du PageRank au site de destination et par voie de conséquence d’aider à l’optimisation de son classement sur les moteurs de recherche.


Pour résumer le link building est composé de :

vidéos : attractives, insolites, de tutoriels, des interviews, des conférences en ligne, séminaires interactifs.
Mais aussi d’images : d’infographies, de photo chocs, amusantes, insolites de photographies sérieuses, de tendances, professionnelles etc.
Contenu écrit : sites web, articles,  blogs informatifs,  blogs d’influençeurs, livres blancs,  ebook.

Voici une petite illustration pour appuyer cette idée :