• Support de cours 2015-2016

SEM ou Search Engine Marketing

Définition par Marie Agullo
 




 

Introduction

Pour savoir ce qu’est le SEM (Search Engine Marketing), il faut dans un premier temps savoir ce que signifient SEO, SEA et SMO.
En voici brièvement les définitions :

  • SEO (search engine optimization): en français référencement naturel, ref nat, référencement organique ou gratuit est l’activité liée au positionnement de votre site dans les moteurs de recherche.
  • SEA (search engine advertising ou encore PPC, CPC): ne pas confondre liens sponsorisés (achat d’espace et de mots clefs sur les moteurs de recherche comme sur Google Adwords) et référencement payant (services payants pour s’inscrire dans des annuaires, des moteurs, des comparateurs).
    Le SEA consiste à positionner son site dans les moteurs de recherche en contrepartie d’un paiement.
  • SMO (social media optimization): en français optimisation sur les réseaux sociaux. Cela consiste à donner plus de visibilité à un site à partir des réseaux sociaux tels que Facebook, Twitter, Youtube, Dailymotion, Digg… A ne pas confondre avec le SMM qui est le travail relationnel entre l’entreprise et sa communauté sur les réseaux sociaux.

Le SEM réuni tout ça, pour être plus clair : 

Définition SEM

SEM (SM, search engine marketing ou search marketing): en français référencement ou « search ». Cela désigne l’ensemble des activités liées au référencement de votre site sur les SERPs.
Le search engine marketing ou SEM regroupe l’ensemble des techniques permettant de tirer un profit marketing et commercial de l’activité de recherche d’informations sur Internet qui s’opère sur les moteurs de recherche.
Donc pour résumer SEM=SEO+SEA+SMO.
Le search marketing vise à s’appuyer sur l’activité de recherche produits ou services effectuée dans une logique d’intention d’achat, mais également de façon moins directe de profiter de l’activité de recherche plus générale qui n’a pas forcément pour vocation de préparer un achat.

On distingue généralement deux grandes composantes au sein du search engine marketing : le référencement naturel et les liens commerciaux.

Chiffres

 

Définition par Gaëlle Calmels

Le SEM est une partie du marketing digital visant à accroître le nombre de visites sur un site au travers des moteurs de recherche et par des moyens payants. Cette pratique souvent controversée c’est développée avec l’explosion du nombre de sites internet vers la fin des années 90.

Le SEM C’est quoi au juste ?

Le Search Engine Marketing, est un terme plutôt générique, il désigne une forme de marketing digital qui a pour but d’augmenter la visibilité d’un site sur les moteurs de recherche. Cette augmentation s’effectue, soit par l’achat d’encarts publicitaires web, soit par un achat judicieux de liens commerciaux. Ceux ci venant se positionner en haut de page lorsque vous saisissez une recherche sur le web.
Par exemple, je suis le propriétaire d’une petite boutique de chaussures. Je possède une galerie en ligne pour exposer mes modèles mais je n’ai pas beaucoup de visites. Je souhaite augmenter pour diverse raisons le nombre de visiteurs sur ma vitrine en ligne. Je vais donc faire appel à des entreprises ou des services en ligne comme Google Adwords afin d’augmenter mon trafic. Ils me proposeront par exemple des solutions marketing de type CPC (cost per click), plaçant un lien commercial de mon site en haut de page lors d’une recherche “chaussure”. Je ne payerait que lorsque l’internaute aura cliqué sur ce lien.

Petit retour aux origines du SEM

Historiquement, le nombre de site internet a littéralement explosé vers la fin des années 90. Il a donc fallu développer des méthodes de recherche rapide et par la même occasion est apparu la recherche par mots clés comme nous la connaissons maintenant. C’est également à ce moment que la pertinence des mots clés lorsque l’on crée son site a pris de l’importance et à donné naissance au SEO (Search Engine Optimisation). C’est le processus qui désigne l’optimisation des mots clés d’un site afin d’être mieux référencé que les concurrents.
Concrètement, Si je suis mieux référencé et bien mon site apparaîtra en première page et au mieux tout en haut, là ou l’oeil de l’internaute se pause en premier.

Dès 1996, des entreprise comme Overture ou Open Text ont offert des programmes de Pay per clic, permettant d’afficher des annonces prioritaires en haut des pages de recherche. Dès 2000 Google lance son programme de Google Adwords et Yahoo rachète Overture en 2003.

Les tendances d’aujourd’hui, plus ou moins éthiques.

Le SEM a et est souvent critiqué pour des raisons éthiques. Il arrive effectivement que des nouvelles marques utilisent des mots clés, une image de marque ou encore des annonces pouvant mettre l’internaute dans la confusion par rapport à des marques déjà existantes. Cela s’appelle le “Trademark Infrigement” et c’est une pratique qui est illégale. L’apparition du SEM a facilité cette méthode douteuse. Heureusement, des lois ont été crées pour lutter contre ce genre de pratiques.

Une autre tendance plutôt douteuse, c’est celle du référencement abusif. Certains sites possédaient un nombre impressionnant de pages référencées, ou de mots clés. Google a donc décidé de régler le problème en créant Penguin, un algorithme permettant de traquer ces vilains petits canards et de les rétrograder niveau référencement.

Il existe cependant des actions plus banales et inoffensives, bien que polluantes visuellement à mon avis. De nos jours, on attire les internautes par des encarts publicitaires sur d’autres sites ou par des liens promotionnels en haut des pages de recherche. C’est assez énervant lorsque vous ne supportez pas la pub, mais ce n’est pas ce qu’il y a de pire.

Pour ce qui est du futur, je pense que nous entendrons encore longtemps parler du SEM. C’est un terme générique qui regroupe l’ensemble des pratiques visant à améliorer le référencement ou attirer des visiteurs. Les pratiques et les méthodes vont changer, ce ne sera peut être plus du pay-per-clic dans 10 ou 20 ans, peut être que nous auront développé un nouveau model économique d’ici là, mais le terme SEM vas très certainement rester.

Quelques chiffres clés en image :

(tiré de l’infographie : “Our Perspective on Search Engine marketing” présente dans les liens en fin d’article)

Liens utiles et sources :

Article par Hugo SALAÜN

Le SEM ou Search Engine Marketing, (marketing sur les moteurs de recherches en français), est une technique très utilisée en e-Marketing et publicité sur Internet. C’est un système de référencement afin d’augmenter la visibilité d’un site web, en utilisant des liens sponsorisés visibles de manière immédiate et ciblée, sur les moteurs de recherche. On parle de référencement payant.

 

À quoi sert le SEM ?

Comme nous le disions précédemment, le SEM permet d’optimiser la visibilité d’un site web. En effet, une entreprise ou un particulier possédant un site web cherche à augmenter le taux de visites de ce dernier, et pour cela il doit rendre son site plus visible, plus accessible, afin d’attirer de nouveaux clients. Il aura recours à plusieurs types de référencement. Dans un premier temps, le SEO (Search Engine Optimization) lui permettra d’optimiser gratuitement son site afin de faciliter et développer son indexation sur les moteurs de recherches, à l’aide d’un contenu idéale (mots-clés, textes, ou bonne utilisation des balises dans le code par exemple), ou de redirections depuis d’autre sites ou plateformes. Mais dans un second temps il aura à effectuer une stratégie que l’on qualifiera de plus marketing que le SEO, à savoir, notre cher SEM. Il s’agit de faire apparaître un lien vers son site dans les premiers résultats d’une recherche, par l’achat de mots-clés, sur Google par exemple, comme sur l’image ci-dessous.

Ces « annonces », vont donc attirer l’internaute lors de sa recherche, pour que celui-ci se dirige vers le lien dit sponsorisé, et donc générer un traffic sur le site de l’annonceur. Dans l’exemple, nous pouvons voir que le site www.adidas.fr est en première position de la page de résultats car il a effectué un stratégie SEM lui permettant d’être directement visible, auprès d’un internaute qui recherche des chaussures de sport. Le SEM permet également à l’annonceur d’ajouter une légère description, voire juste une phrase comme message afin d’attirer l’internaute à visiter le site. Cette démarche est également un bon moyen de communiquer une offre, une promotion, ou une information que l’annonceur souhaite mettre en avant. Par exemple, un site de e-commerce pourra mettre en avant le fait qu’il vend tel produit, afin que l’internaute soit redirigé sur le site en question, lors d’une recherche sur ce produit.

 

En quoi diffère-t-il d’un référencement naturel ?

Le SEM diffère selon certains points du référencement gratuit donc on parlait plus haut. En effet, même si le SEO a pour objectif également d’augmenter la visibilité d’un site, ce dernier utilisera une démarche différente. Il faut souligner dans un premier temps que le référencement naturel s’effectue à la construction du site web, tandis que le référencement payant s’effectuera au moment où l’annonceur voudra promouvoir son site web ou son produit. Le SEM fonctionne comme un système d’enchères : il suffit d’acheter le mot-clé que l’on souhaite exploiter afin de se positionner en premier résultat lors d’une recherche avec ce mot clé.

 

Quels sont les avantages et les inconvénients ?

Bien que le SEM soit une technique efficace pour tout type de site web, nous allons voir qu’elle ne présente pas que des avantages. En effet, certains annonceur ou utilisateurs peuvent ne pas être concernés par cette démarche, et préfèrerons n’effectuer qu’un référencement naturel, qui est peut-être suffisant.

Les avantages du SEM :

  • Le référencement payant est plus stable que le référencement naturel, autant au niveau du traffic qu’au niveau du positionnement et des retours. Il est donc plus facile d’évaluer le retour sur investissement avec le SEM.
  • Il suffit d’avoir un budget plus élevé qu’un concurrent pour être en meilleure position.
  • Il est plus facile d’utiliser le SEM car il est plus facile et moins technique, moins compliqué à mettre en place que le SEO, où il faut être très patient, car il faut souvent atteindre un certain temps afin d’obtenir un résultat.
  • Il s’effectue automatiquement. En effet, un référencement naturel nécessitera d’une maintenance et une intervention manuelle et technique afin d’être efficace.

 

Les inconvénients du SEM :

  • La concurrence se fait simplement en fonction des investissements de chaque annonceur. Plus un mot-clé est convoité, plus le prix sera élevé, plus l’annonceur devra payer cher pour son référencement.
  • Le coût par clic sera plus élevé que pour le SEO.
  • Le SEM devient une démarche vite restreinte et elle concerne uniquement les entreprise avec un certain budget. En effet, une petite entreprise comme une start-up par exemple avec un budget quasi-nul ne pourra pas recourir à cette démarche, alors qu’une grosse entreprise pourra obtenir un résultat beaucoup plus facilement.
  • Certains utilisateurs ne cliquent jamais sur ces liens sponsorisés car ils ne représentent qu’une petite partie des résultats des moteurs de recherche.

 

De l’histoire et des chiffres ?

Lors de l’apparition des premiers moteurs de recherche commerciaux, il a fallu trouver un moyen de monétiser ceux-ci. C’est en 1996 que les premiers « geeks » tentent de positionner leurs sites web à travers les moteurs de recherches et cherchent donc un moyen d’accomplir cela. Ils optimisent alors au mieux les pages de leurs sites, et c’est l’arrivée du SEO. Le marché des moteurs de recherche se transforme en une guerre de référencement des grandes marques, qui cherchent à être toujours mieux positionnées que leurs concurrents. Les premiers liens sponsorisés apparaissent en 1997, c’est le début du référencement payant, le SEM. Ce nouveau mode de publicité apparait la première fois sur GoTo. Bill Cross qui est alors le fondateur de ce nouveau mode économique, s’appuie sur les résultats de recherche sponsorisés et le pay-per-clic (PPC). C’est alors que né le système de gestion PPC. C’est à la période de l’arrivée de Google (entre 1998 et 1999) que se démocratise la publicité sur internet et ce système d’annonces payantes. Le système AdWords est créé en 2000, permettant aux annonceurs de créer des annonces textuelles pour se positionner sur le moteur de recherche Google.

Internet aujourd’hui c’est plus de 2,2 milliards d’internautes et 555 millions de sites web. Selon une étude réalisée en mai 2011, 92% des internautes utilisent les moteurs de recherche pour trouver des informations et 59% d’entre eux s’en servent quotidiennement. Les résultats naturels (SEO) obtiennent 80% des clics tandis que le résultats liens au référencement payant (SEM) en obtiennent 20%. D’après une étude, 36% des internautes cliquent sur le premier lien obtenu lors d’une recherche sur Google.

 

Conclusion :

Le référencement payant est un moyen très efficace utilisé en e-Marketing afin de promouvoir un site web, un produit, ou une information précise à l’aide de liens sponsorisés. Ces liens apparaissent en premiers résultats lors d’une recherche d’un certain mot-clé, acheté par l’annonceur afin d’augmenter la visibilité de son annonce. Bien que le SEM est littéralement lié aux moteurs de recherche, il est de plus en plus présent sur d’autres plateformes sur le web, comme par exemple sur les réseaux sociaux. On peut observer de plus en plus des tweets sponsorisés sur Twitter, ou des posts sur Instagram. Néanmoins le SEM présente certains inconvénients par rapport au référencement naturel, comme le coût élevé de certains mots-clés, ou la grande concurrence par exemple.

 

Sources et références :

Article par IGLESIAS Moïra

Le Search Engine marketing, c'est quoi ?

Il s'agit du terme utilisé pour désigner l'ensemble des techniques qui permettent de tirer un profit marketing des recherches effectuées sur Internet via les moteurs de recherche. Son but est d'augmenter la visibilité d'un site internet et d'en faire la promotion sur les moteurs de recherche (Google le plus connu) en l'optimisant par des mots-clés, ou bien en achetant des liens commerciaux. C'est pour cela que l'on peut dire qu'il existe deux grandes parties dans le SEM : le référencement naturel (ou bien SEO) et les liens commerciaux.
Il s'agit sans aucun doute de la discipline d'acquisition de trafic la plus importante pour un site internet.

Référencement naturel

Le SEO, Search Engine Optimization représente les techniques d'optimisation naturelles pour améliorer la visibilité d'un site. Autrement dit, il n'est pas question de paiement, tout est calculé par des algorithme pour être mieux positionné (mots-clés, contenu, arborescence, netlinking...)

Liens commerciaux

Le SEA, Search Engine Advertising est tourné vers le côté payant de l'optimisation de la visibilité d'un
site internet. En effet, on parle alors de référencement payant. On note notamment Google Adwords,
Google étant le plus gros moteur de recherche. Il s'agit aussi des liens sponsorisés, présent en haut et
côté des moteurs de recherche.

Réseaux sociaux

On peut aussi parler du SMO, Social Media Optimization, plus récent. Il s'agit de l'utilisation des
 réseaux sociaux pour promouvoir un site internet. Il s'agit en grande partie de Facebook, mais aussi
Twitter, LinkedIn... Ce système est plus récent, connaissant l'importance des réseaux sociaux de nos
jours.

En conclusion, le Search Engine Marketing correspond au SEO + SEA + SMO.